top of page

24, 25 et 27 avril : Deux spectacles proposés par les Amicales Laïques de Crussol

Theâtre musical : « APOLLINAIRE s’en va en GUERRE »

JEUDI 24 AVRIL :14 h30 (scolaires) 20h30 (tout public) VENDREDI 25 AVRIL – 14 h 30 (scolaires) AGORA de GUILHERAND-GRANGES

Spectacle présenté par l’association des Amicales Laïques de Crussol dans le cadre du projet labélisé des ALC sur le centenaire de la guerre 14 – 18 .

Tout public – Entrée : 5 €

Le 6 décembre1914, Guillaume Apollinaire endosse l’uniforme de 2ème canonnier-conducteur au 38ème régiment de Nîmes. Dès ce jour, le poète se met à écrire des lettres et des poèmes adressés d’abord à Lou, puis à sa marraine de guerre Madeleine, mais aussi à ses amis, Pablo Picasso, André Rouveyre, Fernand Fleuret … restés à l’arrière. Autant de textes exaltés où le poète donne sa vision hallucinée d’une guerre atroce : Poèmes d’amour où le soldat pleure l’absence de l’être aimé, poèmes décrivant la vie dans les tranchées et au régiment, visions du poète sur la « beauté » du ciel éclairé par les couleurs des obus qui pètent… La Cie le Vent en Poupe propose ici une sélection de ces textes mis en musique et arrangés par Virginie et Dominique ZINDERSTEIN. Les deux artistes interprètent ces chansons avec une grande sensibilité dans une ambiance mystérieuse et tendue servie par une instrumentation vraiment originale.


Spectacle musical-choral- théâtral « « LES SACRIFIES » CORNAS – Salle des fêtes DIMANCHE 27 AVRIL 17 h Dans le cadre du projet labellisé « Mémoire du centenaire 14/18 », les Amicales Laïques de Crussol présente pour la deuxième fois "Les Sacrifiés" Chœur d’hommes – Les gaillards d’avant –Association musicale de Valréas Ce spectacle musical, choral, théâtral conçu sous la direction de Jean Paul Finck est produit par un chœur de 20 hommes dans le but de contribuer à l’ensemble des commémorations et hommages aux victimes de la guerre 14/18 et cela pour le centenaire. Sur des textes d’auteurs contemporains ( Ferrat, Brel, Bécaud…) ou plus anciens, connus ou anonymes, les acteurs ténors, barytons ou basses, en costumes d’époque, chantent talentueusement, en français ou allemand, leur révolte, leur détresse, leur souffrance, évoquant aussi le sort injuste des insoumis, sans doute trop lucides pour accepter d’inutiles et atroces sacrifices. Quel brio pour des chants de fraternité pour la paix et contre la barbarie et l’absurdité de la guerre. Pour la première de ce spectacle, à G-Granges, le 11 novembre 2013, c’est un public bouleversé, étreint par l’émotion qui s’est levé pour applaudir longuement cette réalisation artistique consacrée au noble service du travail de mémoire.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rapport de l'Assemblée Générale des DDEN - 2020

Assemblée Générale Les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale de l'Ardèche ont tenu leur Assemblée Générale le 20 février 2020 à Guilherand-Granges. Après avoir souhaité la bienvenue aux par

bottom of page