top of page

« Géorgiques » de VIRGILE

Le Carrefour Laïque de Privas et La Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche ont le plaisir de vous inviter à une rencontre autour des « Géorgiques » de VIRGILE Jeudi 5 mai 2011 Espace envol Bd de la Chaumette à Privas en présence de tous les acteurs d’une audacieuse édition . – 19 h 00 Présentation du livre d’art « Géorgiques » avec les gouaches de Josiane POQUET. – L’Exposition sera visible du 2 au 31 mai – Du lundi au vendredi, de 8h00 à 18h00. – 20 h 30 Conférence de Pierre PRÉSUMEY – Professeur de lettres en classe préparatoire au Lycée Blaise-Pascal de Clermond-Ferrand, latiniste, poète. Curieux « Carrefour », précieuse F.O.L. Le jeudi 5 mai 2011, à l’Espace ENVOL une autre page du livre de l’Enseignement et de l’Education permanente. Prétentieux « Carrefour « ? De l’USEP à la gym douce, au badminton, à la randonnée, aux conférences-débats ! Après la soirée de Louis Mandrin et le survol de l’histoire de Privas voici Virgile avec les gouaches de Josiane Poquet et les traductions de Pierre Présumey. A planzolles, en Ardèche du sud, en contrebas, un simple cabanon, une remise. Une caverne avec des cagettes et un chevalet pour tout royaume. Les gouaches de Josiane Poquet y surgissent, transcendées d’intentions, que semblent inspirer de verdoyantes vallées et des sols couleur de briques, matrices de l’imaginaire pour naviguer de divers intérieurs à diverses vies possibles. Ruptures et continuités d’une Histoire jamais close. « Géorgiques » de Virgile demeure depuis deux mille ans une œuvre poétique majeure, avec des extraits dont Pierre Présumey tire une traduction substantifique et lyrique. Intrication des mouvements, chemins savants et brûlants, si bien parcourus par Jacques Roux, avec cette évidence qu’au XXIème siècle le beau livre, ici mis en page par Jean-Pierre Gelly, doit être d’abord un livre de texte pour reprendre la leçon de Daniel Arasse, historien d’art et italomaniaque, (selon lui). Les œuvres d’art, il ne faut pas les voir dans les livres, les images entre les pages ne servent que d’aide-mémoire ou d’invitation au voyage. Il faut emporter le volume avec soi et contempler les chefs-d’œuvre face à face, pour que la peinture agisse sur nous.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rapport de l'Assemblée Générale des DDEN - 2020

Assemblée Générale Les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale de l'Ardèche ont tenu leur Assemblée Générale le 20 février 2020 à Guilherand-Granges. Après avoir souhaité la bienvenue aux par

bottom of page