top of page

Quelques dernières nouvelles d’un jeune Univers

Quelques dernières nouvelles d’un jeune Univers . Du monde merveilleux des anneaux de Saturne aux confins de l’espace . Conférence-débat avec André BRAHIC . Jeudi 28 juin 2012 à 20h30 – Centre Etienne Le Bournot à Aubenas . Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les hommes sont en train de sortir de leur berceau, la Terre. Des robots lancés au-delà de l’atmosphère terrestre captent les rayonnements invisibles à nos yeux. Ils nous permettent de découvrir un Univers animé, bouillonnant et sans cesse changeant, loin de la vision de nos ancêtres d’un ciel immuable et serein. Beaucoup considèrent que nous vivons en ce moment la Troisième Grande Révolution dans la connaissance du ciel après la période de la Grèce Antique et celle de la Renaissance Scientifique. Les dernières découvertes sont au cœur des grandes questions contemporaines sur nos origines, la recherche de la Vie extrasolaire, la présence de matière noire et d’énergie noire, le futur de l’Univers, etc. L’exploration spatiale des astres du système solaire restera dans l’Histoire comme un tournant majeur de l’Aventure humaine. Pour l’instant, les hommes n’ont pas encore été au-delà de la Lune, mais des robots visitent les planètes et les satellites en prélude à des voyages plus lointains vers le monde des étoiles au cours des siècles qui vont venir. -Les surprises succèdent aux surprises et les mots « richesse » et « diversité » résument les premiers résultats de ces voyages interplanétaires. Ces missions spatiales ont non seulement des répercussions culturelles majeures, mais elles engendrent aussi d’importants progrès grâce au développement des technologies utilisées et elles préparent l’avenir en découvrant les matières premières de demain. L’étude comparée de notre planète avec les autres est un excellent moyen de mieux comprendre la Terre. -Les missions Apollo vers la Lune, Viking vers Mars et Voyager vers les confins du système solaire nous ont permis de faire un premier pas de géant en nous révélant des mondes à part entière, là où nos ancêtres ne voyaient que des points de lumière. Parmi toutes les missions planétaires lancées depuis 30 ans, la plus ambitieuse est probablement la sonde Cassini – Huygens d’exploration du monde de Saturne. Conçue dès 1980, construite à partir de 1991, lancée en 1997, elle est arrivée autour de Saturne le 1er juillet 2004 et devrait continuer à nous enchanter jusqu’en 2017. De la météorologie particulièrement agitée de l’atmosphère de Saturne au sol étonnant de Titan en passant par les bourrelets de Japet, les geysers d’Encelade, les mers souterraines et le ballet ininterrompu d’étranges structures au sein des anneaux, nous sommes loin d’être au bout de nos surprises. Quelques derniers résultats de cette admirable sonde seront présentés ici.André BRAHIC André BRAHIC est professeur à l’Université Paris Diderot et au Commissariat à l’Energie Atomique(C.E.A.) à Saclay. Après avoir étudié au début de sa carrière la perte de masse des supernovae, des phénomènes de la physique du chaos ainsi que la dynamique et l’aplatissement des galaxies, il est devenu un spécialiste de planétologie. Il est maintenant l’un des spécialistes mondiaux de la dynamique et de l’évolution des anneaux planétaires ainsi que de la formation du système solaire et des systèmes planétaires. Il a découvert en 1984 les arcs de Neptune, ce qui a permis à la sonde Voyager de les photographier 5 ans plus tard. Il les a baptisé : "Courage, Liberté, Égalité et Fraternité". Prolongeant l’oeuvre de Maxwell et de Poincaré, il a proposé à la fin des années 1970 le premier modèle de dispersion des vitesses dans les anneaux de Saturne ouvrant la voie aux études sur les interactions entre les disques et les satellites. Il a été membre de l’équipe d’imagerie des sondes Voyager d’exploration des confins du système solaire entre 1979 et 1989. Il est actuellement le membre français de l’équipe d’imagerie de la mission américano – européenne Cassini qui est en train d’explorer le monde de Saturne depuis 2004 et devrait continuer jusqu’en 2017. Il a été l’un des pionniers de la planétologie française en promouvant à partir de 1979 les missions spatiales vers les petits corps du système solaire et en fondant le programme national de planétologie. Il a été l’un des six membres du Comité International chargé de la définition du mot « planète », définition adoptée en août 2006 par l’Union Astronomique Internationale. Il a été président et membre de nombreux comités de la NASA, de l’Agence Spatiale Européenne, des Ministère de la Recherche et de l’Education et d’organismes consacrés à la recherche spatiale, la culture ou l’éducation. Il a en particulier présidé la Société des astronomes professionnels français (SF2A), la section « astronomie » du Comité National des Universités et la commission de l’Union Astronomique Internationale qui regroupe les 500 astronomes professionnels travaillant sur l’étude du système solaire. Il a publié près de 200 articles dans des revues spécialisées ainsi qu’une dizaine de livres. Il a obtenu plusieurs prix nationaux et internationaux tels le prix « Carl Sagan » de la Société Américaine d’Astronomie en 2000 et le prix Jean Perrin de la Société Française de Physique en 2006. Il est l’auteur de très beaux livres de popularisation scientifique qui ont été des succès de librairie : en 2010 "De feu et de glace, planètes ardentes", en 2008 "Lumières d’étoiles, les couleurs de l’invisible" (avec Isabelle Grenier) et "Enfants du Soleil, histoire de nos origines". Il a été en 2005 l’un des fondateurs du laboratoire « A.I.M. (Astrophysique – Interactions Multi Échelles) », U.M.R. de l’Université Paris Diderot, du C.N.R.S. et du C.E.A. Il avait fondé en 1992 le laboratoire « EUROPA » à l’Observatoire de Meudon et en 1997 le laboratoire Gamma – Gravitation au C.E.A. Il est connu pour son enthousiasme et son action en faveur de la culture scientifique. Son nom a été donné à l’astéroïde 3488, situé à 2,8 unités astronomiques du Soleil et il est entré dans le Petit Larousse en 2009.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rapport de l'Assemblée Générale des DDEN - 2020

Assemblée Générale Les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale de l'Ardèche ont tenu leur Assemblée Générale le 20 février 2020 à Guilherand-Granges. Après avoir souhaité la bienvenue aux par

bottom of page